Test des produits Novus 123, pour rattraper les rayures sur l’acrylique

Posté le 23 juin 2014 par

L’acrylique des bacs présente un faible résistance aux rayures. La gamme Novus 123 est couramment présenté sur les forums US ou sur Youtube.

Propriétaire depuis peu d’un bac en acrylique, j’ai préféré acheter les produits Novus 123 avant les premières rayures de mon bac, de façon à pouvoir me faire la main pendant que celui-ci n’est pas en eau. Voici donc le résultat de ce test. Je tiens à dire que la prise de photo a été extrêmement compliquée du fait de la transparence du matériau, et de la façon dont les rayures sont visibles en fonction de la lumière ou de l’angle de vue.

Présentation des produits

J’ai donc acheté le kit de 3 flacons Novus 123 en conditionnement de 250 ml chacun sur ebay, pour une trentaine d’euros, ports compris.

img1.jpg

Le produit (qui est en fait le numéro 3) sert aux plus grosses rayures, le second produit (qui est en fait le numéro 2) sert aux rayures plus fines. Il est bien indiqué que l’utilisation du produit N°3 doit être suivie de l’application du numéro 2. Le numéro 1 est plus un produit d’entretien spécial acrylique, afin de garder votre bac propre et brillant.

Test 1 rayure déjà présente.

Par ‘chance’, je trouve une petite rayure au fond de mon bac.

img2.png

J’applique généreusement le produit N°3 à l’aide de la lingette fournie

img3.jpg

J’ai eu tout les peines du monde à retrouver la rayure après ce traitement, j’ai complété avec du produit N°2 et n’ai pas réussi à la retrouver. Cependant, il s’agissait d’une rayure large et peu profonde, j’ai donc voulu pousser le test des produits Novus 123 un peu plus loin.

Test 2 rayure de cutter … puis de ponceuse!

Aussi délicatement que possible, j’ai inscrit le mot « test » sur la face externe du fond de ma cuve. L’idée était de reproduire la rayure du grain de sable coincé sous l’aimant. Pour faciliter les photos, j’ai mis du scotch de peintre dessous.

img4.png

Après l’application généreuse des produits 3 puis 2, je retire le scotch et regarde le résultat à travers la lumière :

img5.png

Assez déçu du résultat, je retourne sur le web et constatent que certains appliquent les produits à la ponceuse orbitale. J’essaie donc cette méthode, mais malheureusement la lingette se retire, et la zone de test se retrouve partiellement poncée à grain fin (120).

img6.png

Je ré-applique donc généreusement les produits 3 puis 2 et enfin 1, à la ponceuse orbitale , sans problème de lingette cette fois-ci.

img7.png

On constate que les rayures ont bien diminué, mais restent très visibles. Voici ce que cela donne lorsque l’on regarde en transparence.

img8.jpg

Le résultat est très loin de celui espéré. De même, l’inscription « test » n’a pas disparue :

img9.png

Bilan : dans mon cas, les produits 3 et 2 permettent de limiter la façon dont les rayures accrochent la lumière, mais pas de les rendre invisibles (loin de la), et ce même en appliquant les produits de façon généreuse à l’aide d’une ponceuse orbitale. Je suis donc à la recherche d’une autre solution contre les rayures sur acrylique (qui ne manqueront pas d’apparaître), idéalement qui puisse être utilisée sur un bac en eau.

post-8-0-54602900-1352067478.png

Commentaires