Julian Sprung, notre interview

Posté le 29 janvier 2014 par

C’est avec un grand plaisir que je publie aujourd’hui cette interview de Julian Sprung que nous avons préparé pour Récifal News, retour sur l’homme, son entreprise et l’avenir du Récifal Aux Etats-Unis, bien évidement merci à Julian pour sa disponibilité et le temps accordé pour cette interview

  • Comment avez-vous débuté dans ce hobby / cette industrie ?

J’ai commencé l’aquariophilie très tôt. J’ai été initié à l’aquariophilie marine par mon frère Elliot qui m’a montré les aquariums qu’il conservait chez un voisin alors que j’avais 4 ans (en 1970). Plus tard, mes parents l’ont autorisé à avoir des aquariums chez nous. Ils étaient préoccupés par les problèmes causés par l’eau salée et la corrosion… mon père disait que l’écume s’échapperait du bac et qu’il corroderait les objets aux alentours du bac.

Il avait raison bien sûr! Cela ne voulait pas dire qu’il n’aimait pas les aquariums. Il les aimait, mais aimait aussi notre maison. Quand je fus en âge d’avoir un aquarium à moi (à 12 ans) j’avais déjà la responsabilité de l’entretien d’un autre qui était dans le bureau de mon père depuis environ 1 an, et j’avais porté de nombreux seaux contenant des organismes marins pendant des années dans l’arrière-cour d’un voisin. Cela a à l’air bizarre, je sais, mais laissez-moi remettre en perspective.

Nous vivions sur une ile résidentielle de la baie de Biscayne, à Miami Beach. L’eau de mer et la vie marine étaient abondantes. Avec un changement d’eau quotidien un aquarium stable pouvait être conservé dans un seau à l’ombre d’un arbre.

Je pense que ma visite à l’exposition de la Florida Marine Aquarium Society (FMAS) au musée de la science de Miami en 1973 a eu aussi beaucoup d’influence. C’est là que j’ai vu des murènes bleues, des poissons clown, des Grammas royaux et des Hepatus pour la 1ère fois. Elliot avait déjà un aquarium à la maison et nous avions déjà recueillis des poissons et invertébrés durant nos voyages aux Bahamas, Cozumel et la Jamaïque.

Ma carrière professionnelle dans l’aquariophilie a commencé au FMAS. Je collaborais à la rédaction de la lettre mensuelle du club quand j’étais au lycée. Un de mes articles, une étude originale, sur le traitement de l’érosion des lignes de tête et latérale avait été publiée dans le magasine Freshwater and Marine Aquarium (FAMA) ultérieurement en 1982. Six ans plus tard, après avoir obtenu un diplôme en zoologie à l’Université de Floride, j’ai été embauché comme biologiste pour la production et la distribution de l’entreprise Sea Kleer Reefs dans l’upper Marlborough, Maryland. Tout en travaillant, j’ai commencé à m’occuper mensuellement d’un article, le ‘Reef Notes’ dans le magasine FAMA et le chemin vers le Two Little Fishies débutait.

 

julian2.jpg

IntrotoreefkeepingVideo.jpg
An introduction to the hobby of Reef Keeping

 

  • Pourquoi avez-vous créé les produits Two Little Fishies?

Two Little Fishies a été fondé en 1991 quand Daniel Ramirez m’a contacté à propos de la production de vidéos pédagogique à propos de l’aquariophilie récifale. A l’origine, il avait contacté Terry Siegel, qui est maintenant éditeur à Advanced Aquarist Online, qu’il avait connu en temps à l’institue Pratt ou Terry était professeur et Danny était étudiant. Ils étaient tous les deux aquariophiles Marin invétérés et avaient bien accroché à ce nouveau passe temps qu’est le récifal. Terry qui continuait à vivre à New York, ne pouvait pas travailler sur des vidéos à cette époque.

J’étais récemment de retour à Miami après Alexandria en Virginie et j’avais déjà une petite notoriété grâce à mon article mensuel, ‘Reef Notes’ dans le magasine FAMA. Danny pensait que je pourrais transformer une de mes conférences au Florida Marine Aquarium Society, en vidéo, c’est ce que nous avons fait. C’était notre première production et ça a été un succès étonnant – c’était juste le bon moment. Peu après, nous avons commencé à travailler sur un livre avec Charles Delbeek et qui allait devenir ‘The Reef Aquarium Volume One’, sorti en 1994 ; à ce moment nous avions déjà commencé la fabrication et l’importation de produits liés à l’aquariophilie.

On peut dire que Two Little Fishies c’était Danny et moi. Le nom a été inventé par la femme d’un ami de Danny’s qui ayant entendu que nous allions nous lancer dans la production de vidéos a dit, “oh you’re the two little fishies” une référence à une comptine enfantine “Three Little Fishies”. Malgré l’image de têtes de poisson (trop louche ?), il est devenu vite évident que notre entreprise avait été fondée et était motivée par un double but : donner des informations utiles de part de nos publications et mes conférences et fabriquer des produits qui rendraient plus facile et plus sympa la maintenance d’un aquarium.

Après ce long préambule, je peux répondre à la question.

L’idée derrière la création de Two Little Fishies est de fabriquer et distribuer des produits qui sont simples, élégants, pratiques et utiles. En fournissant ses solutions et en publiant les dernières informations sur comment concevoir des aquariums beaux et aboutis, nous améliorons le plaisir de tous des aquariophiles et constituons une communauté de clients satisfait et heureux. Maintenant, 23 ans après le début de la société, les buts initiaux persistent même si les publications constituent une part moindre de nos produits.

  • Vous êtes plutôt le « mec »au corail ou au poisson?

HA ! Je suis le « mec » aquarium. J’aime les coraux. J’aime les poissons, j’aime les plantes, j’aime les invertébrés. C’est pour ça que je me dois d’avoir plusieurs bacs, et pas seulement un Marin et eau douce.

  • Quel nouveau produit de Two little Fishies arrivera bientôt?

Bien sûr nous travaillons toujours sur quelque chose. Quelques fois, bientôt n’est pas assez tôt. Cela prend des années pour créer un produit correct.

 

veggieMag4.pngSeaVeggiesGreen.png

 

 

 

NanoMag.png
Nano Mag

 

  • Pourquoi MarineSnow est différent des autres aliments pour coraux ?

Hmmm. Vous savez, nous avons plusieurs aliments pour coraux et MarineSnow est l’un d’entre eux. Je l’ai développé en observant les suspensions organiques dans les colonnes d’eaux marines et étudiant la littérature à propos de cette importante source de nourriture. MarineSnow imite ce processus et pourvoit aux besoins des filtreurs, comme à ceux des poissons et des micro-organismes du bac.

 

MarineSnow.png
MarineSnow

 

  • Comment voyez-vous l’avenir de l’aquariophilie marine ?

Une telle question mérite une réponse intéressante. Tout du moins, une longue.

Il y beaucoup de choses intéressantes à venir pour notre hobby. Laissez-moi commencer par la mariculture.

Je suis encouragé par le développement des fermes de mariculture de coraux en Indonésie qui ont permis le transfert de la récolte de coraux pour l’export vers un processus de culture. De cette façon, les aquariophilies peuvent découvrir de nouvelles espèces colorées rares et perpétuer la valeur acquise. Ainsi, ils permettent de perpétuer les espèces rares et de générer de forts profits de manière continue. La culture permet de produire des coraux plus résistants en étant proche des aménagements d’export ainsi les coraux sont moins manipulés et transportés (ainsi ils sont moins stressés et endommagés) avant leur conditionnement et leur expédition.

Les sites sous-marins de maricultures en Indonésie se sont déployés sur une large surface et produisent des coraux de façon industrielle. Par conséquent, vous pouvez voir un transfert d’importations de nombreuses espèces de sauvages vers des récoltées en mariculture.

Ce processus de mariculture ne prend pas longtemps pour produire plus de coraux que ceux qui peuvent être vendu aux aquariophiles, de sorte que le surplus naturel peut être utilisé comme une source de corail dans la restauration des récifs. Promouvoir ce fait, permet de mettre en avant les effets positifs de l’aquariophilie pour la conservation des récifs coralliens.

En Floride, la mariculture des coraux par ‘Coral Restoration Foundation’ (seulement pour la restauration des récifs) est un grand succès et la capacité de production a dépassé la capacité autorisée de transplantation. Les coraux de ces fermes se reproduisent chaque été, ainsi elles sont la source de récifs voisins via une progéniture en bonne santé produite sexuellement, et pas seulement des fragments pour la transplantation.

Un des points fort de la mariculture est la très grande disponibilité de quasi toutes les variétés d’Euphyllia, dans toutes sortes des couleurs et dans un excellent état. Elles sont faciles à multiplier et grandissent vites. L’espèce Lobophyllia a aussi été produite en mariculture avec succès en utilisant des techniques de multiplication végétatives. Même si cela semble plus compliquer et prendre plus de temps, ce n’est pas sorcier de trouver des techniques de masse pour propager d’autres espèces de coraux comme Cynarina, Acanthophyllia et Scolymia. Pour l’instant elles sont seulement récoltées dans la nature, car personne ne fait un sérieux effort pour développer une technique de culture.J’espère que quelqu’un dans l’industrie de l’aquarium ou une ferme dans l’un des pays d’origine va découvrir le secret et développer un moyen de propagation de masse de ces espèces populaires végétative. La même chose peut être fait, plus facilement et plus rapidement, avec la populaire Catalaphyllia.

Il y a bien l’alternative de la reproduction sexuée mais je pense qu’il est plus pratique de développer la multiplication végétative et de l’utiliser pour cloner massivement des morphes rustiques avec des couleurs désirées.

Le succès des fermes de corail dans les terres comme Oceans Reefs and Aquariums en Floride et d’autres entreprises en Europe et dans des milliers de maisons assurent une très grande disponibilité des coraux et nous ne pouvons qu’espérer que cette tendance va continuer.

Chaque année, la liste des poissons marins ornementaux d’aquarium élevés en bacs augmente. Je perçois une accélération dans la prochaine décade. Beaucoup de personnes talentueuses y travaillent et cette industrie procure une bonne incitation économique pour les entreprises comme pour les particuliers. Alors que certaines personnes déplorent le développement de morphes “designer” pour les poissons clown, j’applaudis ces réalisations et cette créativité. Je n’aime peut-être pas toutes les réalisations mais certaines sont magnifiques et je pense qu’elles apportent une nouvelle exaltation, comme la découverte de quelque chose de nouveau.

Malheureusement les groupes anti-aquariums vont continuer de mener des campagnes contre l’aquariophilie. Ces groupes ont été plus actifs ces dernières années et il semblerait que dans les prochaines années, ils essayeront de plus en plus de limiter voire de stopper notre hobby ou l’approvisionnement en vie marine, y compris celle qui a été produite en bac. Nous ne devons soutenir en aucune façon ces groupes et leur programmes. Aux USA, il y a malheureusement une incitation économique pour ces entreprises de droits environnementaux à poursuivre le gouvernement et imposer leur vision qui menace notre hobby. Tant que ces incitations économiques ne seront pas supprimées, nous verrons des plaintes qui mettront en péril notre hobby. Et ne vous sentez pas conforter par le fait que le hobby aux USA est isolé du hobby en Europe. Ce qui affecte nos droits aux USA peut et va affecter vos droits en tant qu’aquariophile en Europe. Le Pet Industry Joint Advisory Council (PIJAC) travaille à défendre l’industrie des animaux de compagnie, l’aquariophilie comprise. Elle a besoin du soutien des aquariophiles et des entreprises de ce secteur. Je supporte leurs efforts financièrement, comme chaque hobbyiste peut le faire :

Sur une note plus positive de l’avenir, je prévois également le développement continu de produits qui rendent les aquariums plus facile à maintenir, de sorte que les gens qui s’impliquent dans le hobby restent impliqués. Je suis sûr qu’une partie de votre question était à ce sujet. L’industrie de l’aquarium est arrivée à une maturité telle que de nouveaux produits très bons sont introduits sur le marché chaque année par des entreprises différentes .

Je ne peux pas donner de détails mais soyez sûr que Two Little Fishies en a quelques uns en développement aussi.

 

img.pngAquaStikRed4oz.png

 

 

Source : twolittlefishies

Merci à B92 pour la relecture et à bubu1er

Commentaires