La houle, c’est cool, test de la Comline WaveBox 6214

Posté le 19 janvier 2016 par

Test de la wave box Comline WaveBox 6214. De tout le vocabulaire du récifaliste, c’est probablement celui qui inspire le plus la puissance.

Tunze a sorti de nouvelles version de ses wavebox, et nous avions notamment fait l’unboxing de la Comline WaveBox 6214.

Le mode d’emploi : vivement l’ebook !

Avant de parler du matériel en lui-même, il faut souligner le travail de Tunze au niveau du mode d’emploi. Bien entendu celui explique :

  • Comment monter la wavebox (excepté la mousse bleu et le joint …),
  • Les recommandation de sécurité à respecter, y compris en matière de construction de bacs,
  • Un cours de physique sur les vagues,
  • Comment obtenir l’effet de houle tant recherché.

Vous l’aurez compris, les livrets (6 langues au total) dépassent largement le simple mode d’emploi, qui d’habitude sert plus de vulgaire disclaimer que de guide utile à l’utilisateur. Avec ces livrets, j’ai non seulement acquis une meilleure compréhension de l’utilisation de la Comline WaveBox 6214, mais également de son fonctionnement, et de ses principes d’action.
A la lecture du guide, on comprends vite que la Comline WaveBox 6214 n’est pas une pompe de brassage : c’est un système de brassage avancé pour bacs de grande envergure, où l’on peut même obtenir une double oscillation.

La mise en place de l’engin

L’installation est assez simple, la preuve avec cette séquence pas à pas

1. L’installation commence par la mise en place des amortisseurs sur les aimants externes
tunze-wavebox-comline-6214-photo01.JPG

2. Puis celle des aimants intérieurs, plus que conséquents :
tunze-wavebox-comline-6214-photo02.JPG

3. Ces amortisseurs s’insèrent dans le corps de la box ici :
tunze-wavebox-comline-6214-photo03.JPG

4. On constate que les aimants restent assez éloignés du corps, et c’est tant mieux !
tunze-wavebox-comline-6214-photo04.JPG

5. Coté pompe, il ne reste plus qu’à mettre celle-ci sur la mousse bleu, lui enfiler le joint :
tunze-wavebox-comline-6214-photo05.JPG

6. Puis à rentrer le tout dans le corps de la box
tunze-wavebox-comline-6214-photo06.JPG

7. Après que du classique : fixation à la vitre puis connexion de la pompe avec le driver :
tunze-wavebox-comline-6214-photo07.JPG
tunze-wavebox-comline-6214-photo08.JPG

8. Connexion du capteur pour l’accalmie nocturne :
tunze-wavebox-comline-6214-photo09.JPG

9. Fixation du driver grâce au scratch autocollant :
tunze-wavebox-comline-6214-photo10.JPG

Réglage

Trop content d’avoir entre les mains un tel engin, j’ai voulu régler la wavebox par mes propres sans relire méthodiquement la notice. Au bout de quinze minutes, je ravalais mon amour propre et me replongeais dans la notice, décidément riche et indispensable.

Au menu, on trouve 7 boutons :

  • 2 curseurs, pour régler la durée des phases de poussée et leurs intervalles entre 2 et 10 secondes
  • Un bouton ‘feed’, pour mettre la box en pause pendant 7 à 9 minutes, afin de permettre aux habitants du bac de manger au calme.
  • Un bouton plus et moins, pour ajuster la période de l’oscillation.
  • Un bouton ‘auto adjust’, le plus utile de tous ! Appuyez dessus et les pulsations s’espaceront lentement. Une fois les vagues d’une taille satisfaisantes, il suffit de appuyer sur le bouton pour bloquer la fréquence des pulsations. Si besoin, vous pouvez affiner avec le bouton plus et moins.
  • Le bouton caché ! Il s’agit du potentiomètre caché sur le boitier de raccordement. C’est grâce à lui que l’on peut faire régler la force des vagues. Il est assez dommage que ce réglage, au moins aussi important que les autres, soit caché.

Voici la surface d’un bac de 220 litres (sous dimensionné pour la pompe donc) durant la phase de réglage :

https://youtu.be/HoYpHaB5i9U

On voit bien a quel moment la masse d’eau entre en résonance et on imagine facilement que chaque polype est en train d’osciller

La comline 6214 peut beaucoup plus que ça, voici un extrait d’une conversation avec Claude Hug, en charge du support technique chez Tunze France, «il faut la voir fonctionner par exemple sur un 1000 l, c’est impressionnant … même sur 3000 litres ça pousse encore bien si le décors n’est pas trop « freinant » ».

Spécifications techniques :

  • Pour aquariums de 400 à 1400 litres,
  • Profondeur d’immersion : 255 à 285 mm,
  • Consommation moyenne : 26 W sous 24 V,
  • Alimentation : 100-240 V / 50-60 Hz,
  • Dimensions avec Magnet Holder : L140 x l110 x h300 mm,
  • Magnet Holder Silence jusqu’à 19 mm d’épaisseur de vitre.

Bilan

Vous l’aurez à la fois compris, la Comline WaveBox 6214, sait faire des vagues ! Mais plus que cela, elle va mettre la totalité de masse d’eau en résonance. De ce fait, même des coraux cachés derrière une pierre peuvent voir leur polypes se balancer au grès du courant.

Cela indique tout simplement que cette wavebox permet de brasser une masse d’eau colossale, même indirectement, mais toujours efficacement. Ce brassage concerne donc la totalité de décors, de façon inégale ce qui corresponds très bien à nos récifs qui sont le plus souvent des patchwork de niches écologiques. De plus , le mouvement générale de la masse d’eau permet de brasser le cœur de grosses colonies de SPS. sans en agresser la périphérie.

La Comline WaveBox 6214 est propose un brassage très efficace sur de très gros volume, au prix d’un encombrement et d’un bruit non négligeable, excepté sur les bacs auxquels elle s’adresse. La bête est disponible chez tous les revendeurs de la marque au prix public conseillé de 299 euros.

D’ordinaire nous indiquons si un appareil est approuvé ou rejeté. Très clairement j’approuve la puissance délivrée par la comline 6214, mais j’ai trop l’habitude du silence pour utiliser ce matériel.

post-8-0-13687300-1352067477.png

informations constructeur : Tunze

Commentaires