Marco rocks Vs collection de pierres mortes (PM) du Pacifique: Partie 2

Posté le 3 octobre 2014 par

Voici le troisième volet sur le test avec marco rocks, les deux premiers sont disponibles sur site :

Petit rappel sur les marco rocks depuis le site de coral biome

« La roche calcaire ‘Marco rocks’ est le substrat idéal pour votre aquarium récifal! Cette roche provient des formations les plus poreuses de Key Largo en Floride du Sud . Les ‘Marco rocks’ sont chimiquement identiques aux roches de la barrière de corail (carbonate de calcium aragonite) et ne contiennent pas de phosphates. C’est l’alternative la plus durable (et économique) en comparaison des pierres vivantes récoltées à l’état sauvage.

L’utilisation des roches ‘Marco rocks’ est la meilleure méthode pour créer le paysage aquatique de vos rêves. En utilisant cette pierre sèche, vous pourrez prendre votre temps pour trouver le placement de votre choix dans votre aquarium. La méthode sèche permet des possibilités d’aquascaping uniques en permettant la création d’arcs, de piliers et autres positions inhabituelles en utilisant de la résine époxy, du ciment hydraulique ou des tiges de nylon. La porosité de cette roche est idéale pour une colonisation bactérienne efficace et pour la fixation de fragments coralliens. En quelques mois, cette roche commence à s’incruster de corallines roses pour créer votre propre paysage aquatique de pierres vivantes. Enfin, sa chimie (aragonite) alimentera la croissance de vos coraux durs. »

img01.jpg

Conditions du test

Voici les caractéristiques du bac dans lequel s’est déroulé le test:

  • bac acrylique 71 x 58 x 50 cm
  • décante de 60 litres avec refuge cryptique
  • éclairage par deux evergrow D120
  • écumage par un Octopus 1000 int
  • brassage par deux Jebao WP 25,
  • pompe de remontée Devil 2500*

Côté pierres :

  • 11 kg de marco rocks
  • 11 kg de pierres mortes
  • 3,5 kg de pierres vivantes

Afin de pouvoir suivre colonisation de chaque type de pierres, je les ai séparé au sein du décors:

initial.jpg

Légende :

  • Pierres mortes en bleu
  • Pierres mortes en rouges
  • Pierres vivantes en vert

Du fait de la construction du décors et du positionnement des pompes, la courantologie est assez différente à droite et à gauche, ce qui peu jouer sur la colonisation. La photo suivante donne une idée de la courantologie de chaque zone:

Dif%2Bcourrantologie.JPG

Trois mois et deux semaines plus tard; voici le résultat global

Vue de face
Final%2Bface.jpg
Vue de gauche
Final%2Bdroit.jpg

Vue de droite

Final%2Bgauche%2B.jpg

La colonisation est beaucoup plus importante sur les marco rocks que sur les PM. Les marco rocks ont été recouverte de filamenteuses transparentes au début, qui ont ensuite laissé leur place à des petites algues supérieures et des vers filtreurs.

Vue macro du sommet du pilier marco rock :
macro%2Bmr%2Bfinal.jpg
Vue macro d’une pm à la base du décor
macro%2Bpm%2Bfial.JPG

La colonisation a commencé par les marco rocks en premier, photo prise 2 mois après l’ensemencement:

Premi%C3%A8re%2B%2Bmr.JPG

Bilan

  • La colonisation a été plus rapide sur les marco rocks
  • La colonisation a été plus forte et plus diversifiée sur les marco rocks
  • Seules les PV ont été colonisées par des touffes d’algues buissonantes
  • La sédimentation est assez importante, les pm ayant déjà servies et le volume de pv étant faible, il est possible que ce soit attribuable aux marco rocks
  • La stabilité des marco rocks est vraiment appréciable à l’usage
post-8-0-13687300-1352067477.png

Commentaires